:

AD 0100

 PRECEDEMMENT

AD 0098

Précédemment : l’échéance fixée au 31-12-1992 pour la suppression des formalités douanières approche. Concrètement à cette date la TVA ne sera plus payée à la douane via les transitaires, mais directement par les importateurs auprès des services fiscaux lors de leur déclaration de chiffre d’affaire. Simple dans l’énoncé mais plus difficile dans son application, omissions, erreurs et fraudes ultérieures en seront la preuve.  Cette mesure entrainera des milliers de licenciements dans les agences en douane. 

Un assouplissement progressif des formalités avait été proposé par les agents en douane, mais les élites bruxellois l'ont ignoré.

Et la profession réagit. 

Tandis qu’Halluin-est est occupé par les employés opérationnels des agences, ceux des services administratifs ne restent pas inactifs...

AD 0100 AD 0101
AD 0102

 

AD 0103

 

et avec l’aide des camionnettes bloquent à leur tour la frontière rue de Lille, empêchant ainsi les camions de contourner les points de passages habituels. (photos AD 0100, AD 0101, AD 0102,& AD 0103)

AD 0109  ADOC 0021 

 (photos AD 0109 & ADOC 0021)

Dès lors les évènements vont s’accélérer et d’autres actions seront menées : réunions, interventions auprès des élus, autorités

NE 10-01-1992 (Réf BD 7916)  &  NE 14-02-1992 (Réf BD 7917).

BD7948  BD7948 1 

 

 NE 13-06-1992  (BD 7948 )

A six mois de l’échéance, nouvelle réunion tripartite à Halluin : Etat, patronat, syndicats autour du Médiateur afin de faire le point sur les mesures du plan social qui doit être signé le 19 juin 1992 peu avant l’envoi des premières lettres de licenciement.  

 

AD 0105 b

Dans le même temps les homolgues belges moins bien lotis que les français  au niveau des compensations de pertes d'emplois  se mirent aussi de la partie en bloquant à leur tour la frontière à Halluin-Est.

(AD 0105)

 

* 16-12-2017

 

A SUIVRE...