:

popAL0001

A la fin de cet article vous pouvez cliquer sur des liens qui vous racontent la vie de familles halluinoises qui ont émigré aux Etats-Unis.
Les auteurs de ces articles, Michel Vancrayenest  et Bernard Quivron sont à la recherche d'autres familles halluinoises qui ont des ancêtres qui ont émigré aux Etats-Unis et seraient très contents d'être contacté.

La Red Star Line commence ses traversées vers New-York en mars 1874. La compagnie achemine quelque 25000 passagers de 3ème classe vers 1880. Ce nombre grandira pour atteindre le pic 117000 passagers en 1913 dont environ 70000 en 2ème et 3ème classes qui sont remplis par les candidats à l'émigration. Les Etats-Unis freinent l'immigration en 1921 ce qui entrainera la liquidation de la société en 1934.

 

popAL0002

Les recherches effectuées par Michel Vancrayenest et Bernard Quivron, membres de notre association, ont permis de constater que de la fin du XIXème siècle et jusque dans les années 20, un nombre important d'Halluinois sont allés grossir la vague d'immigrants qui a déferlé sur les Etats-Unis durant cette période et la grande majorité est passée par Anvers et principalement en montant à bord des paquebots de la red Star Line.

popAL0003

Ces hangars de la Red Star Line marquaient une étape d'une nouvelle vie aux Etats-Unis et au Canada. C'est ici que les rêves se réalisaient ou se brisaient. En effet des médecins belges contrôlent les émigrants dès leur arrivée à la Gare Centrale d'Anvers pour dépister les maladies contagieuses. Une atteinte contagieuse signe l'interdiction d'entrer en territoire américain et donc ces candidats à l'émigration sont renvoyés dans leur pays d'origine.

popAL0004

Le VADERLAND part le 20 janvier 1873 pour son voyage inaugural. Il relie Anvers à Philadelphie qu'il n'atteindra que le 17 février 1873 en raison de grosses tempêtes qui l'obligeront à faire une escale à Halifax (Canada) pour se réapprovisionner en charbon.

popAL0005

3 femmes avec leur modeste baluchon embarquent pour leur traversée de l'espoir. Le jeune homme, à l'allure élégante, doit être en voyage d'affaires.

popAL0006

popAL0008

popAL0009 

popAL0007

Le BELGENLAND, sorti des chantiers navals Harlan & Wolff de Belfast.

popAL0013

 

popAL0010 popAL0011

popAL0012

popAL0014

Les passagers de 3ème classe passent la traversée sur l'entrepont situé sous le pont principal, au dessus de marchandises. Les passagers dorment sur de petites couchettes superposées, ils doivent fournir leurs draps et ustensiles de cuisine. L'armement procure la nourriture en quantités fixées par la loi. En 1876, celle-ci prévoit:2,5 kilos de pommes de terre, 500 garmmes de lard et 2 harengs par émigrant et par semaine!!!

popAL0015

Changement de standing pour ces passagères qui voyagent en 1ère classe pour cette croisière d'agrément.

popAL0016

L'intérieur d'une cabine de 1ère classe.

popAL0017  Le menu est beaucoup plus alléchant que l'ordinaire de la 3ème classe!!

popAL0018 

Ici la vaisselle est fournie par la Compagnie et marquée à son nom.

ARRIVÉE Å NEW-YORK

popAL0019

ELLIS ISLAND est située à l'embouchure de la rivière Hudson à New-York  à moins d'un kilomètre de Liberty Island qui abrite la statue de la Liberté. Elle a été la porte principale d'entrée des immigrants qui arrivaient aux Etats-Unis. Les services de l'immigration y ont fonctionné du 1er janvier 1892 au 12 novembre 1954.

popAL0021

La statue de la Liberté: immense symbole qui marque la fin d'un voyage éprouvant

 

 popAL0020

Le gigantisme de cette statue permet aux visiteurs de parcourir le diadème de cet oeuvre de Bartoldi et Eiffel mesurant 93mètres et pesant 204 tonnes

 

                    Si les passagers de première et seconde classe sont immédiatement admis à terre, tous les passagers de 3ème classe doivent passer par Ellis Island pour des contrôles médicaux et des examens administratifs. Sont refusés: les handicapés, les repris de justice, les femmes enceintes seules, les prostituées, les polygames, les anarchistes et les personnes atteintes de maladies contagieuses. A partir de 1925 les contrôles d'admission s'effectueront avant le départ, dans les ports européens.
                    Ceux qui sont autorisés à poursuivre leur voyage peuvent acheter des tickets de train et changer de l'argent sur Ellis Island. Ils rejoignent alors, le plus souvent, des compatriotes et des gens de leur région qui leur ont vanté le rêve américain....
                    Car la main d'oeuvre locale commence à craidre cet afflux de nouveaux arrivants ce qui amène les autorités américaines à instituer des quotas à partir des années 20? L'Europe méditérranéenne et de l'Est subit ces restrictions, des quotas sont appliqués par pays d'origine.

 popAL0001 à 0021

VOIR AUSSI CES ARTICLES. Cliquez ci-dessous 

Halluinois en Amérique: les Huyghebaert
Halluinois en Amérique: les Walbron
Halluinois en Amérique: les Vanbecelaere