:

 

img495

 Brochure Tourisme Halluin - Année 1964.

(X DD 31673  n° Img 495)

 

 Haleuwin, Hallewin, Haluwin, Halewyn,

Halewin, Haleuwyn, Haelluwyn, Halluin.

 

Le nom d’Halluin a subi bien des avatars au cours des siècles et les différentes orthographes sont un peu le reflet de ses vicissitudes historiques. 

L’histoire d’Halluin remonte, selon les spécialistes, au Ve siècle, c’est-à-dire à l’époque de l’invasion de la Gaule par les Francs ; En ces temps reculés, la région était couverte d’immenses forêts au fond desquelles nos ancêtres aimaient à chasser le sanglier. C’est sans doute à cette activité qu’un homme nommé Halu consacra la plus grande partie de ses loisirs lorsqu’il choisit de venir s’installer sur les bords du cours paisible de la Lys.

 

Vraisemblablement pour améliorer l’ordinaire de sa famille, Halu entreprit de défricher la terre et, comme on s’attache à celle-ci, décida d’y bâtir une manière de maison. Halu vécut heureux entouré de l’affection des siens et légua à l’Histoire la première appellation d’Halluin.

En effet, selon l’abbé Coulon, un saint homme qui consacra une grande partie de son existence à effectuer des recherches sur Halluin, il suffit d’ajouter au nom d’Halu le radical In qui signifie « ville » ou ancienne habitation  « villa » pour que l’énigme soit résolue. Donc Halu-in signifie villa d’Halu.  Halluin avait ainsi son premier nom de baptême. 

Ce qui est très intéressant, car les invasions saxonnes datent des IIIe et Ive siècles ; puis, les Francs se sont imposés dans notre région, en particulier à partir de Tournai, capitale de Clovis, et les Saxons ont été repoussés à l’ouest de la Flandre maritime. Une villa de Halu aurait donc existé il y a près de 1 600 années. 

 

Pour d’autres, Halluin (Hallewyn en flamand) vient de Al-Win, nom d’une personne germanique, signifiant noble ami, ou de Allowinus (Allowyn) = cher à tous.

L’hypothèse de l’abbé Coulon est vraisemblable, tout comme l’est celle qui consiste à dire que Halluin vient de l’addition des mots Halle, qui signifie entrepôt, et Win, qui signifie vin. 

Il semblerait, en effet, qu’on ait cultivé la vigne sous nos cieux au Moyen-Age. Comme il n’y a pas loin de la coupe aux lèvres, il n’est pas étonnant de penser qu’Halluin a tiré son nom de la vigne.

 

img497

Un sceau des seigneurs d'Halluin.

(X DD 31673  n° Img 497)

 

Il y a aussi un jeu de mots sur le nom de notre ville qui avait une Halle au Vin (Hal-u(v)in). Un sceau des seigneurs d’Halluin montre une carafe de vin renversée sur une table avec la phrase « Hael e win » = tout le vin (est renversé). 

Il existe d’autres variantes dans l’écriture de ce nom, en particulier la vie de saint Allowyn, et le chant d’Hallewyn.

Allowyn, né en l’an 622, est un de quatre enfants de Pépin le Vieux, maire du palais d’Austrasie. Il mène longtemps une vie de débauche, puis rencontre saint Amand, et devient saint Bavon (patron de Gand). Un de ses neveux, Charles Martel, donnera une branche des rois de France.

Hallewyn, est un personnage légendaire flamand. Son nom signifie qui prend tout, ou qui gagne tout ; cette dernière traduction serait celle du cri de guerre des seigneurs de Hallewyn ayant régné sur Halluin et d’autres fiefs : Hallewyn, Hallewyn !

Le chant gothique d’Hallewyn a pour héros un guerrier saxon (IVe au VIIIe siècle ?) aimant les belles jeunes filles et les tuant durant la nuit. C’est pas gai ! Lauriane, une belle princesse découvre qui il est, fait croire qu’elle succombe à son charme, pour lui couper la tête…

D’après certains, ce guerrier serait un ancêtre des seigneurs d’Halluin, qu’un conteur franc, n’aimant pas les Saxons, aurait exagéré les défauts. Relevons que le Viking qui a longtemps terrorisé Dunkerque s’appelle Allowyn, ou Hallewyn. Grâce à saint Eloi, il en est devenu le protecteur, et un des reuzes (géants) de son carnaval.

Le nom d’Halluin tel qu’il est orthographié actuellement apparaît pour la première fois en 1066, dans un acte par lequel le comte de Flandre assigne une dotation à la collégiale de Saint-Pierre de Lille.

 Par la suite, cependant, le nom d’Halluin connut d’autres mésaventures. Il s’écrivit Haluwin en 1144, Halewyn en 1194, Halewin vers 1200, Haleuwyn en 1245, Haelluwyn  au XVIe siècle, avant de retrouver son orthographe primitive.

Depuis, dans ce domaine, le nom d’Halluin a fait preuve d’une étonnante stabilité.

 

02325

Ville d'Halluin 59250... Vue aérienne du centre-ville en 2000.

Au centre de la photo, la Place de Gaulle et la Mairie Espace François Mitterrand.

(photo n° 2325)

 

Voir aussi... cliquez ci-dessous : 

Halluin et son Histoire... un survol de 1500 ans.

 

16/7/2010 - 19/1/2019

Commentaire et Photos :  ARPH - Doc - Daniel Delafosse