:

faits divers

BD4052

 

BD4052B

 

BD4052C

 

NE.24/10/2015.BD4052

BD4051

NE.09/11/2015.BD4051

 

Les deux dernières candidates pour le titre...

(Photo DD 26579  n° P1320973)

 

La Couronne reste Nordiste !

 

Miss Nord Pas-de-Calais élue...

(Photo DD 26580  n° P1320976)

 

... Miss France 2016...

(Photo DD 26581  n° P1320978)

 

... Iris Mittenaere, le 20 Décembre 2015.

(Photo DD 26582  n° P1320980)

 

Voir aussi : 

Miss Nord Pas-de-Calais élue Miss France 2015 !

 

 

20/12/2015

Commentaire et Photos : Daniel Delafosse

 

BD3631

                                                                                      NE.BD3631

BD3502

                                                                                            JDR.04/06/1908.BD3502

BD3488

                                                                                             BD3488

 

BD3489

                                                                                       VDN.18/10/2007.BD3489

 

BD3490

                                                                                               BD3490

 

BD3491

                                                                                                 BD3491

 

BD3492

                                                                                          BD3492

 

BD3493

                                                                                          VDN.BD3493

 

BD3494

                                                                                                    VDN.BD3494

 

BD3495

                                                                                             VDN.BD3495

 

BD3496

                                                                                                  BD3496

 

BD3497

                                                                                                 BD3497

 

BD3498

                                                                                                 VDN.BD3498

 

BD3503

                                                                                            NE.11/08/1996.BD3503

 

BD3504                                                                                              LIBERTE.24/05/1956.BD3504      

BD3413

 

                                                          JDR.23/02/1933.BD3413

 

 

 

 

 

 

BD3413

 

P1130864

Je m'appelle César... et voici mon histoire !

(Photo DD 25029  n° P1130864)

 

César... Line Renaud (15 Août 2004)...

et l’histoire étonnante de retrouvailles !

 

Il y a 11 ans exactement, lors du mois d’août 2004, j’ai vécu une histoire émouvante voire troublante avec un calopsitte (oiseau de compagnie reçu 3 semaines après sa naissance), que je désire vous faire partager…

 

 

Dédicace reçue en Avril 2001.

(Photo X DD 21732  n° Img 745)    

 

Ce matin du 10 août 2004, cet oiseau, âgé alors de trois ans  (prénommé César, en souvenir du cinéma, animal  apprivoisé, capable de prononcer des mots ou une petite phrase... comme un perroquet) se trouvait sur mon épaule au moment où j’écrivais un « papier » pour un hebdo, consacré aux héroïnes de la saga télévisée 2004, intitulée : « Le miroir de l’eau » avec comme interprète principale Line Renaud.

Soudain, la sonnette de l’appartement retentit… et fit sursauter le volatile. Etant placé non loin d’une fenêtre ouverte, l’oiseau s’envola à l’extérieur, et très vite disparaissait au-dessus des toits avoisinants du centre ville d’Halluin (à côté du parking de la salle du Manège).

Sans plus attendre, je me suis mis à la recherche du petit César, en sifflant des airs qu’il était susceptible de reconnaître. A plusieurs reprises, et en circulant dans le voisinage, j’avais l’intuition qu’il n’était peut-être pas loin, car il me semblait parfois reconnaître son cri…

 

Malheureusement, 3 jours après sa disparition,  l’espoir s’amenuisait ; car le temps pluvieux, la perte de son environnement habituel, le manque de nourriture ou peut-être des rencontres imprévues pouvaient présager le pire !

Entre-temps et en précisant que l’oiseau était bagué, un avis de recherche était déposé au journal local le vendredi 13 août. Néanmoins, je continuais à parcourir sans cesse le voisinage, le plus souvent la tête dans les airs, attentif au moindre sifflement.

Mais les heures passées... et la perte irrémédiable du petit animal de compagnie se profilait, plus que jamais, à l’horizon. En effet, après 4 jours de recherches, il fallait que je me rende à l’évidence, la probabilité de le retrouver était pratiquement inexistante !

 

Retrouvailles et coïncidences surprenantes…


Or, en parcourant le journal local, ce dimanche 15 août 2004…Fête de l’Assomption... Qu’elle n’était pas ma surprise et ma joie de lire l’annonce suivante : « A Halluin, perroquet trouvé ! » avec la description…
 (voir ci-contre) :

 

Avis Journal "Nord Eclair" - 2004.

(Photo DD 21687  n° Img 731)  

 

"Qu'y a-t-il de plus beau qu'un oiseau libre qui vole vers le soleil ?"... Jean Van Hamme

(Photo DD  n° P1080361)

 

De suite, je savais que c’était lui… César était bien vivant (après avoir téléphoné à la presse, le journal m’apprenait que l’oiseau avait effectivement été retrouvé et signalé chez eux le 14, grâce à l’avis de recherche publié le 13. Petite précision, la rédaction du journal a voulu me faire la surprise de me prévenir uniquement par le communiqué de presse paru le 15 août !).

 

Or... cette histoire reste troublante sur bien des apparences, et voici pourquoi :

 

Si effectivement, j’ai appris l’heureuse nouvelle, le jour de la Sainte Marie… L’oiseau fut retrouvé, par l’encadrement du centre de loisirs, dans la cour de l’école Ste Marie, (située, en 2004, à deux cents mètres de chez moi) à l’endroit précisément où j’avais passé ma première année en maternelle à 3 ans (l'âge de l'oiseau), accompagné de ma mère, Marie…

Tout aussi surprenant, la personne qui avait actionné la sonnette de mon habitation et déclencha le saisissement de l’oiseau s’appelle, Marie ! (Née le même jour que Line Renaud).

Quant aux deux annonces parues dans la presse, elles étaient écrites par une secrétaire prénommée Marie !

Tout cela n’était, très probablement, que le fait du hasard ou pure coïncidence, mais pour moi, le communiqué de presse, surtout le jour du 15 août, restait en apparence un signe  « miraculeux » !

 

Quoi qu’il en soit, ce lundi 16 août 2004, en allant à la rencontre du personnel d’encadrement du centre de loisirs halluinois, je ne pensais pas que le plus déconcertant, de cette histoire, était encore à venir. 

 

img717

César installé dans une cage par ses sauveteurs du centre de Loisirs... 

(Photo DD 21688  n° Img 717) 

 

img718

... de l'Ecole Sainte-Marie, pour la photo-souvenir - Août 2004.

(Photo DD 21689  n° Img 718) 

 

En effet, tout à mon bonheur d’avoir récupéré le petit César et recueilli les explications relatives à ses retrouvailles… j’ai rencontré aussitôt la jeune monitrice du centre aéré qui avait attrapé l’oiseau (non sans difficultés, car ce dernier - apeuré et désorienté dans un coin de la cour d’école entourée de hauts murs - se défendit griffes et surtout bec, en l’absence de son maître).

Lorsque cette charmante demoiselle m’annonçait qu’elle s’appelait Mathilde, j’ai cru vivre un rêve ! En quelques secondes, certains souvenirs se bousculaient et les signes du destin réapparaissaient dans l’explication que fois-ci :

 

En septembre 1992, les cinéphiles halluinois s’en souviennent, j’ai eu l’occasion d’être figurant dans un film qui se déroulait dans le Nord, notamment sur Halluin. Ce film intitulé :

« Faut-il aimer Mathilde ? » fut projeté le 7 janvier 1994, au cinéma halluinois « Le Familia », en présence du metteur en scène nieppois Edwin Baily… Or ce dernier n’est autre que le cinéaste du téléfilm « Le miroir de l’eau » diffusé en 4 épisodes de 100 minutes du 9 août au 30 août 2004, sur France 2, dans lequel nous retrouvons la comédienne Line Renaud originaire elle aussi de Nieppe !   

 img735

7 Janvier 1994 : Projection du film à Halluin "Faut-il aimer Mathilde" au cinéma Le Familia d'Halluin.

de droite à gauche : Alain Desreveaux Président de l'Office du Cinéma Halluinois, Edwin Baily cinéaste,

les adjoints au Maire d'Halluin : Jeanine Gheysen, Jean-François Lesage,

et quelques figurants halluinois du film : Aurore Machado, Maurice Buttenaere, X, Daniel Delafosse.

 (Photo NE DD 21685  n° Img 735) 

 

img166

lors de sa sortie officielle à Halluin, en Janvier 1994.

(Photo DD 25062  n° Img 166)

 

Interview de Line Renaud pour "Nord Eclair" en Août 2004. 

 

img722

Récit Journal "Nord Eclair" - Août 2004.

(Photo NE DD 21679  n° Img 722)

 

img730

(Photo NE DD 21680  n° Img 730)  

 

 

 (Document Presse DD 21681  n° Img 165) 

 

Cette étonnante simultanéité de rapprochements devenait, pour ma part, assez troublante... car, c’est au moment précis où je détaillais sur le « papier » ma rencontre avec Line Renaud dix ans auparavant, lors du Festival de Cannes en 1994... que l’oiseau s’était brusquement envolé ! (voir début du récit).

 

Réunis dans un film, Line Renaud et Béatrice Dalle 

au Festival de Cannes - Mai 1994.

(Photo DD 21686  n° Img 736)

 

Plus encore, depuis le décès de son mari Loulou Gasté, puis de sa mère, au cours de diverses entrevues avec les médias, Line Renaud ne cachait pas qu’elle croyait aux signes du destin, et notamment à la présence autour d’elle de ses chers disparus.  (J'ajoute que la chanson "Mademoiselle from Armentières", interprétée par Line Renaud, est inspirée de la vraie... qui s'appelait Marie Lecocq).

Si après ce récit, vous restez toujours sceptique sur la présence des signes, César et moi étions convaincus, en ce mois d’août 2004, que la réalité avait dépassé la fiction du cinéma et de la télévision.

Quant à l’interrogation du film, « Faut-il aimer Mathilde ? », restée en suspens depuis la sortie du film en 1993…  Pour César et moi, la question était définitivement tranchée !

 

5 ans plus tard… Toujours Mathilde et Line !

 

La belle histoire ne s’arrête pas là…

Cinq ans plus tard, en ce mois d’août 2009, j’apprends dans les médias, que Line Renaud est la marraine d’une petite Mathilde, qui n’est autre que la fille de Hélène Médigue héroïne de « Plus belle la vie » et du comédien Samuel Labarthe.

Qui plus est, Line Renaud rappelle aussi qu’elle continuera en tournée, une pièce qu’elle jouait en début d’année 2009, au théâtre Marigny à Paris, intitulée : « Très chère Mathilde ».

Mais aussi, pratiquement cinq ans après sa première diffusion à la télévision (et les évènements vécus ci-dessus), le téléfilm d’Edwin Baily avec Line Renaud et Cristiana Reali est diffusé le lundi 17 août 2009  à 13 H 45 sur la chaîne NT1.

« Etrange… Vous avez dit étrange ! ».

P.S. : Aujourd’hui, César (14 ans... et en pleine forme) et son maître tiennent à renouveler leurs très vifs remerciements au personnel d’encadrement et enfants du centre aéré « Ste Marie », lors de ce mois d’août 2004, (dont le thème cette année-là était la nature et l’environnement… ça ne s’invente pas non plus !), ainsi que le cabinet vétérinaire halluinois qui l’a apaisé (avant les retrouvailles), et l’équipe du journal local Nord Eclair… sans oublier les signes du destin !.  DanD.



Faisant suite à l'envoi de cet article, le 17 août 2009,

 Line Renaud m'a adressé, le 24 août 2009, le mail suivant :  

 


"Cher Daniel, votre histoire est vraiment étonnante. Ca ne peut pas n’être que le hasard. Ce sont des signes auxquels je crois par expérience. Je suis en permanence avec Loulou et maman par eux et cela m’aide tellement.

Votre récit m’a d’autant plus amusée que j’avais un merle des indes pendant mon séjour à Las Vegas. A mon retour je l’ai ramené chez moi à Paris et il s’est sauvé. Je ne l’ai jamais retrouvé.

Je suis heureuse que vous soyez de nouveau réunis. Mon arrière-grand-mère, qui m’a élevée s’appelait “marie” elle me protège toujours elle aussi. Votre courrier est peut-être un signe d’elle.

Je vous embrasse, caresses à César"

                                                 Line Renaud

  

Souvenirs cannois... de la saga télévisuelle

d'Août 2004 "Le miroir de l'eau". 

 

 

 Les héros du téléfilm "Les Miroirs de l'eau"

d'Edwin Baily diffusé la première fois en Août 2004.

(Photo X DD 21682  n° Img 732)

 

 img733

Sous l'objectif de l'Halluinois Daniel Delafosse...

Cristiana Reali et Francis Huster avant de gravir les Marches

du Festival de Cannes - Mai 1992

(Photo DD 21683  n° Img 733)

 

Dernière coïncidence avec cette surprenante histoire de retrouvailles... et de signes !!

En Mai 1992, j'ai effectué ma première montée des marches, en soirée officielle, précédant de quelques pas l'actrice Clémentine Célarié (photo ci-dessous)... qui faisait aussi partie de la distribution principale du téléfilm "Le miroir de l'eau" en compagnie de Line Renaud, Cristiana Réali, Jean-Claude Adelin et Valérie Mairesse. 

 

img161

Festival de Cannes 1992 : Montée des Marches en projection officielle,

sous l'objectif de l'halluinois Daniel Delafosse.

(Photo DD 25031  n° Img 161)

 

 img734

Festival de Cannes 1992 : la pétillante comédienne Clémentine Célarié, très appréciée du grand public.

En Août 2004, elle est la partenaire de Line Renaud dans "Le miroir de l'eau".

(Photo DD 21684  n° Img 734)

 

img338 

 Voeux de Line Renaud pour 2014.

(Photo DD 25028  n° Img 338)

 

"Le bonheur est un oiseau qui se pose sur la paume de la main,

Pour le garder il ne faut pas essayer de le saisir."

                                      Noureddine Khedim

 

César et le clin d'oeil de... Fin !

(Photo DD 25030  n° P1000280) 

15/8/2014

Commentaire et Photos : Presse - Daniel Delafosse   

BD3216

                                       NE.27/12/2014.BD3216

BD3215                                          NE.28/07/2014.BD3215

 

BD3214

                                       NE.25/07/2014.BD3214