:

cinéma

BD5380

VDN.24/01/2002.BD5380

BD5379

VDN.21/12/1999.BD5379

BD5378

VDN.20/12/1999.BD5378

 

 

En 2015 : Robert Luchini dit Fabrice Luchini...

"Un passeur des mots d'exception !"

(Photo DD 27566  n° P1270595)

 

 

Autobiographie sortie en 2016.

(Photo DD 27567  n° Fab)

 

Ce n'est pas un roman mais bien une autobiographie, Fabrice Luchini a sorti son premier ouvrage qui revient sur un parcours inattendu. Celui d'un apprenti coiffeur qui a grandi dans le Paris populaire des années 1950 (né à Paris en 1951).

A 18 ans, il rencontre le journaliste Philippe Labro, en repérage pour son premier film. Après des cours d'art dramatique, il rencontre son premier succès en 1978 en jouant Perceval le Gallois dans le film éponyme réalisé par Eric Rohmer.En 1990,le film "la Discrète" le révèlera au grand public. Plus de 80 films suivront.

En 1994, l'acteur Luchini reçoit le César du meilleur acteur dans un second rôle pour Tout ça ... pour ça ! de Claude Lelouch.

 

Luchini acteur : 1er succès avec le cinéaste Eric Rohmer.

Affiche du film sorti en 1978.

(Photo X DD 27565  n° Per)

 

Fabrice Luchini a été sacré meilleur acteur à la Mostra de Venise en 2015,

pour son rôle dans "L'Hermine", le film du réalisateur Christian Vincent.

 

 Affiche du film "L'Hermine" sorti en 2015.

(Photo X DD 27568  n° Fab)

 

 Récompensé par le théâtre français...

Fabrice Luchini a reçu le "Molière" d'Honneur 2016. 

 

En 1978... Début au théâtre de Fabrice Luchini avec...  Michel Bouquet !

(Photo DD 27561  n° P1350679) 

 

Il y a le cinéma, mais surtout le temps des lectures.  Depuis plus de vingt ans, il donne des spectacles. Seul en scène, Luchini déclame des textes littéraires, sa passion.

Il nous a fait redécouvrir La Fontaine, Rimbaud et Céline. Il incarne l'esprit et le panache de la langue française. 

 

"L'immense" comédien Michel Bouquet remet un Molière d'Honneur, 

pour l'ensemble de sa carrière théâtrale à Fabrice Luchini - 23 Mai 2016.

(Photo DD 27560  n° P1350686) 

 

L'Acteur Fabrice Luchini au Festival de Cannes

vu par un cinéphile Halluinois, en Mai 1992...  

 

Jour J -1 pour l'Halluinois Daniel Delafosse,

avant l'ouverture du 45ème Festival de Cannes en Mai 1992.

(Photo DD 27556  n° img 411) 

 

Parution Journal "Nord Eclair" Mai 1992.

(Photo DD 27558  n° Img 414)

 

 

La chanteuse et actrice Elsa Lunghini et Fabrice Luchini

réunis au Festival de Cannes en 1992 (Présentation du film à la Presse)...

(Photo DD 27554  n° Img 408)

 

 

... et lors de la montée des Marches avec Alain Delon

pour le film "Le retour de Casanova" du réalisateur Edouard Niermans.

(Photo DD 27555  n° Img 410)

 

et... il y a 20 ans en 1996.

  

 Sur la Croisette pluvieuse, rencontre matinale de Fabrice Luchini...

et le souvenir de la remise d'un autographe - Mai 1996.

(Photo DD 27557  n° Img 412) 

 

Fabrice Luchini toujours disponible pour le public...

avant la montée des Marches du Palais des Festivals, en Mai 1996. 

(Photo DD 27559  n° Img 416)

 

Cérémonie des "Molière"  - 24 Mai 2016.

 

La 28ème Cérémonie des "Molière" s'est déroulée au théâtre des Folies Bergère - 24 Mai 2016.

(Photo DD 27562  n° P1350681)

 

 

Un Molière d'Honneur pour l'incomparable Fabrice Luchini !

(Photo DD 27569  n° P1350689)

 

Michel Bouquet, Fabrice Luchini et la nouvelle génération :

 le talentueux maître de cérémonie 2016, Alex Lutz.

(Photo DD 27564  n° P1350688) 

 

 

L'Humoriste et comédien Alex Lutz

a reçu le "Molière" 2016 de l'Humour. 

(Photo DD 27563  n° P1350697)

 

Voir aussi : 

Festival de Cannes en 1992 (Premières Impressions d'un Halluinois).

Festival de Cannes 1994 (Impressions d'un Halluinois).

Alain Delon fête ses 80 ans ce 8 Novembre 2015 (en 10 Photos par un Halluinois).

 

25/5/2016

Commentaire et Photos : Presse - Daniel Delafosse 

 

 

 

L'acteur et réalisateur américain Mel Gibson 

et le cinéaste australien Georges Miller Président du Jury 2016

remettent la Palme d'Or du 69ème Festival de Cannes...

(Photo DD 27547  n° P1350600)

 

au réalisateur britannique Ken Loach,

pour son film "I Daniel Blake".

(Photo DD 27546  n° P1350606)

 

"I, Daniel Blake" de Ken Loach remporte la Palme d'or du Festival de Cannes 2016. Il devient ainsi le huitième réalisateur à être doublement palmé après Francis Ford Coppola, Shōhei Imamura, Emir Kusturica, Bille August, les frères Dardenne et Michael Haneke.

Ce film raconte l'histoire d'un menuisier anglais de 59 ans, contraint de faire appel à l’aide sociale à la suite de problèmes cardiaques. Bien que son médecin lui ait interdit de travailler, il se voit signifier l'obligation d'une recherche d'emploi sous peine de sanction.

 

Ken Loach, 79 ans, est connu pour dénoncer, à l'aide de ses films, la misère sociale, notamment dans son pays d'origine, la Grande-Bretagne.

En cinquante ans de carrière, le réalisateur a été primé six fois à Cannes notamment en 2006 par la Palme d'or pour "Le Vent se lève". Toujours sur la croisette, il a reçu le Prix du Jury pour son film "La Part des Anges" en 2012. Il avait reçu le même prix en 1993 pour "Raining Stones" 

 

Ce 22 Mai 2016 : La remise de la Palme d'Or à Ken Loach

entouré aussi des deux principaux acteurs du film couronné,

Dave John's et Hayley Squices.

(Photo DD  27548  n° P1350602)

 

Il y a 20 ans... Cérémonie des César 1996.

 

 

Dédicace du cinéaste Ken Loach après l'attribution du César 1996

pour le Meilleur film étranger "Land and Freedom",

devant l'objectif de l'Halluinois Daniel Delafosse.

(Photo DD 27068  n° Img 966)

 

Petit retour en arrière sur les Festivals d'un Halluinois...

 

Mel Gibson à l'arrivée pour une soirée au Carlton...

organisée par le Festival de Cannes en Mai 1999.

(Photo DD 27549  n° Img 405)

 

Il y a 20 ans... au Festival de Cannes 1996 :

sur les célèbres marches du Palais, Jour J -1...

avant la cohue et l'ouverture officielle.

(Photo DD 27550  n° Img 406)

 

La Montée des Marches du Palais des Festivals en Mai 1996,

en haut : Michèle Morgan et Philippe Douste-Blazy Ministre de la Culture.

(Photo DD 27551  n° Img 407)

 

 

23/5/2016

Commentaire et Photos : Presse - Daniel Delafosse

 

 

 (Pour agrandir ou laisser un commentaire, cliquez sur le titre principal ci-dessus).

Le comédien André Marcon en 2009...

désormais un habitué du petit écran et de la toile !

(Photo X DD 27516  n° André M)

 

Affiche du film "L'Avenir" avec l'acteur André Marcon en haut de l'affiche !

(Ce film a été présenté en sélection officielle à la Berlinale 2016). 

(Photo X DD 27512  n° André M)

 

Ce film est projeté au cinéma Le Familia Halluin :

Dimanche 22 Mai 2016 à 18h et Mardi 24 Mai à 20h30.  

 

Encore inconnu du grand public, l'acteur André Marcon, en 1992,

 dans une scène du film "Faut-il aimer Mathilde ?" tourné notamment à Halluin.

(Photo DD 27350  n° Img 319) 

 

Dominique Blanc dans le rôle de Mathilde et André Marcon (Charly) :

scène tournée à Halluin au café de l'Union, en septembre 1992.

(Photo DD 27357  n° Img 323)

 

Dominique Blanc au Festival de Cannes 1999,

Pensionnaire de la Comédie Française depuis le 19 Mars 2016,

elle est, entre autres, lauréate de 4 César et de 3 Molière.

devant l'objectif de l'Halluinois Daniel Delafosse.

(Photo DD 27517  n° Img 403)

 

 

Un 3ème"Molière" dans la carrière de Dominique Blanc ! - 23 Mai 2016.

(Photo DD 27552  n° P1350665)

 

Lors de la cérémonie annuelle des Molière, ce Mardi 23 mai 2016, Dominique Blanc, à l'affiche actuellement de"Britannicus" à la Comédie-Française, est sacrée meilleure comédienne de théâtre public pour "Les Liaisons dangereuses". C'est le 3ème Molière obtenu par Dominique Blanc. 

En 1992 : André Marcon tourne à Halluin.

 

A la sortie d'une scène de tournage au café de l'Union, rue Ghesquière Halluin, en septembre 1992 :

l'actrice Dominique Blanc (au 1er plan), et l'acteur André Marcon (qui entre dans le café)

(au second plan, l'Halluinois Maurice Buttenaere gérant du café de l'Union).

(Photo DD 27360  n° Img 337)

 

Dominique Blanc et André Marcon lors de la présentation du film d'Edwin Baily,

au cinéma "Le Familia" à Halluin, en Janvier 1994.

(Photo DD 27335  n° Img 775)

 

Dominique Blanc (Mathilde) et André Marcon

dans la scène du restaurant tournée à Armentières...

(Photo DD 27355  n° Img 321)

 

... lors de la projection du film, au second plan, on aperçoit :

deux figurants halluinois Anne-France Langhendries et Daniel Delafosse. 

(Photo DD 27356  n° Img 322)

 

Principaux films de l'Acteur André Marcon :

 

Depuis 2009, André Marcon fait partie 

des meilleurs seconds rôles du cinéma français...

 

 

 L' affiche du film "Rapt" sorti en 2009...

(Photo X DD  27513  n° André M)

 

... avec André Marcon dans le rôle de André Peyrac (scène du film) relate l'histoire 

de l'enlèvement du Baron Empain interprété par l'acteur Yvan Attal.

(Photo DD 27344  n° P1340784)

 

 

André Marcon de plus en plus présent dans les seconds rôles... et sur les affiches ! 

comme pour le film "De l'autre côté du périph" sorti en 2012.

(Photo X DD 27394  n° André M)

Affiche du film "La Grande Boucle" sorti en 2013.

(Photo X DD 27515  n° André M) 

 

 

André Marcon dans "Les garçons et Guillaume à table"

récompensé par 4 "césar" en 2014...

(Photo DD 27346  n° P1340747)  

 

... dans une scène du film, sorti en 2013, où il incarne le rôle du père... 

avec le comédien et réalisateur Guillaume Gallienne (à droite).

(Photo DD 27347  n° P1340746) 

 

André Marcon a joué les seconds rôles auprès des têtes d'affiche :

Pierre Niney (à gauche) César du Meilleur Acteur en 2015

et Guillaume Gallienne (à droite) César du Meilleur Acteur en 2014. 

(Photo DD 27351  n° P1160309)

 

André Marcon est abonné aux films couronnés par les "César" dont "Marguerite"

récompensé en 2016 par 4 "César" avec Catherine Frot dans le rôle principal.

(Photo X DD 27514  n° André M) 

 

 Catherine Frot... César et Molière 2016 !

 

Après « Marguerite », qui lui a valu un César en février 2016, Catherine Frot a décroché, ce lundi 23 mai 2016, le Molière de la meilleure comédienne du théâtre privé pour « Fleur de cactus » : un doublé historique, puisque aucune autre actrice n’avait réussi ce pas de deux.

 

Catherine Frot César et Molière 2016 (ci-dessus) dans la même catégorie,

un fait unique, dans la même année, pour une comédienne !

(Photo DD 27553  n° P1350658)  

 

Voir aussi :

Paul Crauchet Comédien 1920 - 2012 (Tournage à Halluin en 1992).

Cinéma - Halluin (Tournage en 1992 "Faut-il aimer Mathilde ?").

Halluin Tournage - Edwin Baily 1992... TV en 2012 (Famille Stévenin : Ciné et Télé 2016)

 

21/5/2016 - 24/5/2016

Commentaire et Photos : Presse - Daniel Delafosse  

 

 

 (Pour agrandir ou laisser un commentaire, cliquez sur le titre principal ci-dessus).

En 1992 : Film tourné à Halluin et dans d'autres villes de la Vallée de la Lys.

(Photo X DD 27358  n° Img 327) 

 

Réglages d'une scène dans un hôpital, pour le film "Faut-il aimer Mathilde ?" :

Assis, le cinéaste Edwin Baily consulte le scénario - Septembre 1992.

 (Photo DD 27359  n° Img 336)

 

Voir filmographie : http://www.allocine.fr/personne/fichepersonne-15971/filmographie/

 

Le 7 Janvier 1994 : Présentation du film "Faut-il aimer Mathilde?" au cinéma "Le Familia" Halluin.

Le réalisateur du film Edwin Baily consulte la brochure-programme conçue par Daniel Delafosse. 

(Photo DD 27334  n° Img 773)

 

Edwin Baily 1992 - 2012

20 ans de réalisation... depuis Halluin !

 

Téléfilm diffusé sur France 2 en 2013 et le 13 Avril 2016.

(Photo X DD 27339  n° Img 888)

 

En 2012, Robinson Stévenin sous la direction d'Edwin Baily,

dans le téléfilm "Le silence des églises" récompensé par plusieurs prix.

(Photo DD 27380  n° P1340777)

 

Lors de sa présentation, le téléfilm "Le silence des églises" a été largement encensé par la critique. En février 2013, au Festival de Luchon, la réalisation du cinéaste Edwin Baily a été récompensée par plusieurs prix, à savoir celui du meilleur scénario, le prix du public de la meilleure fiction et le prix de la meilleure musique originale. 

 

Ce téléfilm a réuni 2,4 millions de curieux sur France 2 ce Mercredi 13 Avril 2016.

Il fut déjà programmé le 10 Avril 2013 et avait captivé 3,17 millions de téléspectateurs.  

 

L'acteur Jean-François Stévenin et son fils Robinson au Festival de Cannes 1995,

sous l'objectif de l'Halluinois Daniel Delafosse qui reçoit la dédicace ci-dessous.

(Photo DD 27340  n° Img 889)

 

(Photo DD 27341  n° Img 890)

 

Comme les Depardieu, les Stévenin forment une famille de gens du cinéma. Robinson Stévenin né en 1981 est le fils du réalisateur et acteur Jean-François Stévenin, et le frère des comédiens Sagamore Stévenin, Salomé Stévenin et Pierre Stévenin.

 

Affiche du film sorti en 2001.

(Photo DD 27381  n° affiche MG)

 

En 2002, Robinson Stévenin remporte le César du meilleur espoir masculin pour son interprétation de Bo, un jeune travesti sur les traces d'un tueur en série dans le film "Mauvais Genres" de Francis Girod, au côté de l'ami de toujours de son père, Richard Bohringer, dans le rôle du policier.

 

Richard Bohringer au Festival de Cannes - Mai 1994.

(sous l'objectif de l'Halluinois Daniel Delafosse)

(Photo DD 27382  n° Img 370)

 

 (...) Lire la suite : cliquez ci-dessous.

BD5009

VDN.10/03/2007.BD5009

BD5006

VDN.02/12/2015.BD5006

 

BD5007

VDN.05/12/2015.BD5007