:

cafés et estaminets

04183

Café "L.VALLEYS-MONTREUIL" à la frontière.

(photo no 4183)

05823

                      (photo no 5823)

Ce café, tenu par la famille Avilès, était situé à coté de l'ancien bureau de douanes d'Halluin-Est. Il a connu son heure de gloire et d'affluence lorsqu'avant l'ouverture des frontières l'ensemble des poids-lourds passaient par cette route pour se faire dédouaner. Les "anciens" se souviennent de cette activité intense. Bien avant cette nouvelle route et douane l'ensemble du trafic passait par le poste de douane de la rue de Lille!!!!!

05825

    L'ensemble est aujourd'hui une zone commerciale.

                (photo no 5825)

7064

Mme Elvire CLOET, derrière son comptoir au café

de "L'hirondelle", qui était situé au 104 de la rue

de Lille.

                             (photo no 7064 ) 

Les ESTAMINETS ( extraits de la conférence de Mme VERKINDERE - octobre 2013 )

......Le cabaret c'est aussi le salon du pauvre, le lieu de toutes les convivialités, loin de la maison mal éclairée et mal chauffée; on y trouve un logis plus confortable et des alters égos....

On y joue à la belote, aux fléchettes, au 421, à des jeux anciens comme la grenouille ou le bouchon.

Beaucoup de sociétés y ont leur siège et parfois un local spécifique : gallodrome, bourloire, archers au SAINT SEBASTIEN, arbalétriers au à la BOURLE d'OR, cercle républicain au METZ, Harmonie des travailleurs aux VRAIS AMIS, groupe les Andalous au STADE....

 

04104

 

05909

....Certains cafés ou cercles sont marqués politiquement ou sociologiquement : CERCLE CATHOLIQUE, MAISON DU PEUPLE, CERCLES SAINT CHARLES......

A Halluin, vers 1900, il y avait environ 300 estaminets, soit 1 pour 50 habitants. On en trouve un au coin de chaque rue.

05945

 

                                                        (photos nos 04104, 05909, 05945 )

Beaucoup d'autres photos sont visibles sur le site ( Economie- cafés et estaminets) ainsi que dans les albums présentés à l'exposition puis ensuite à notre siège chemin de Loisel.

06216

Un groupe pose pour la photo devant le café de l'Union.

(photo n° 6216)

04082

Le tabac-buvette tenu par Achille Demunck était situé à l'angles des rues de

la Pannerie et Gabriel Péri. On y vendait du beurre et des oeufs ainsi que du4082

vin et des liqueurs à emporter. Aujourd'hui ce café, qui est toujours au même

emplacement s'appelle "Le Rallye".

photo 2958,4082

AL-00605

Le moulin servit d'estaminet: "Au vieux moulin" fut tenu

par Achille et Martha Vanderbèke jusqu'en 1952.

carte AL 605

AL-00429

Le café du Nord,remplacé par un square commémoratif aujourd'hui, se situait à l'angle des rues Pasteut et G.Desmettre. Le cortège d'un enterrement, avec une clique en tête, arrive au cimetière.

A droite, le tissage Honoré qui sera repris par M.Degrande.

AL429

7500

Attenante au café des Anciens Combattants au 36 rue

E.Zola, la sallle des Anciens Combattants était prétée

à toutes les associations qui organisaient des fêtes, 

des soirées théâtrales, des bals ou des banquets.

Des combats de coqs furent organisés dans un hangar derrière

la salle jusqu'en 1975.- (photo 7000 )

7501

Dès son achèvement en 1922, le Café des Anciens Combattants

ainsi que la salle attenante connurent un grand succès.

Situé rue Emile Zola, le café comportant à l'étage une salle de réception

fut successivement tenu par  MM. Prosper Maes, Demuynck,

Charles Windels, Robert Vanhée, René Dekayser et Roger Strobbe.

 Devenu plus tard bureaux provisoires de la Sté Provost,

il est aujourd'hui occupé par un artisan tapissier-garnisseur.-

                    ( photo 7001 )