:

industrie du Papier Peint

06143
Ets Décofrance : un départ à la neige pour 19 enfants.

(photo n° 6143)

01104
Les Ets Verkindère-Décofrance- 13, rue de la Lys

photo prise en 1914/1918;

(photo n°1104)

 

 

03888

Ets Brépols (Papiers Peints)  en 1937,
Personnel : ouvriers, employés et cadres.
     (photo n° 03888)
 
Les Premiers Congés Payés en 1937...
 

En septembre 2006, l’Estaminet de la Mémoire Halluinoise proposait le thème des congés, des vacances, des sports et des loisirs… C’est un vaste programme qui était proposé aux auditeurs halluinois. L’historien Roland Verkindère menait les débats de main de maître et gardait la chronologie des thèmes proposés.

 

« La valeur des grandes vacances n’est pas la vacance des grandes valeurs ». « 1936, une date symbolique, car les congés payés ont commencé réellement en 1937. Après la mobilisation de 1939, les congés ont pris un essor à partir des années 1947/1948. Cela a provoqué un changement dans la vie quotidienne » indiquait l’animateur.

Chacun a pu se rappeler le voyage à la mer de Malo, à la Panne, le camping à Bray-Dunes, « Dans les années après-guerre, avec pas grand-chose au début, la cuisine était préparée au feu de bois », les colonies à Wimille « A cette époque, mon père allait en vélo à Malo » se souvient Jules qui avait alors 6 ans.

 

Les colonies, les camps de vacances et leurs anecdotes se taillaient également la part du lion. Les patronages du jeudi et des vacances, furent pour beaucoup les premiers contacts avec le cinéma, les Tintin projetés en fixe et en noir et blanc. « Notre éducation cinéphile » résuma un participant.

  

Les aînés ont raconté les patronages et les colonies de vacances pendant et après la guerre 39/45. « On jouait au foulard, à la balle au prisonnier, et on buvait du coco, une boisson au goût d’anis » se remémorait Christiane.

 

Pour la rubrique sport, Jean-Marie Gevaert entraîneur de l’AHVL, a narré ses débuts dans l’athlétisme à Halluin, et les différents stades où il pouvait s’entraîner. Il a rappelé les grands moments du club, dont les statuts ont été créés en 1953. Cette section sportive a pris un essor grâce à l’intervention d’Hildevert Wancquet.

« Je me souviens d’avoir assisté à l’entraînement d’Emile Zatopek, d’avoir beaucoup appris au bataillon de Joinville qui m’a permis d’être champion de France Junior du 3 000 m ».

 

Jacques Leclercq pour le foot, a rappelé de bons souvenirs avec les deux stades, l’un où se trouve maintenant le collège Robert Schuman avec des tribunes en bois, l’autre aux abattoirs, maintenant l’école Marie Curie.

Il a rappelé quelques anecdotes concernant l’attitude de certains supporters « Lors des derbys, il y avait beaucoup de monde, ce qui n’est plus le cas actuellement », soulignait le représentant de l’UH Football.

Les cercles et leurs activités furent aussi mis à l’honneur une semaine après l’inauguration du cercle Saint-Joseph qui abrite le seul club de billard restant à Halluin.

Pour Guy Jonckheere, le président de l’association de gestion du cercle Saint-Joseph : « Cela fait 52 ans que je fréquente le cercle, 52 ans que je joue au billard ».

 

Le tennis de table ne fut pas non plus oublié, car il fut pendant un temps un des piliers du cercle. Les débats se terminèrent sur les associations de voyages, comme HVA, qui sont fort prisées par les seniors halluinois.

 

7/8/2010

Commentaire : Presse - Daniel Delafosse
01105
Ets Décofrance,  rue de la lys,   fabrique de papiers peints,   un atelier d'impression    photo n° 01105
01107
Ets Décofrance,  rue de la lys,   fabrique de papiers peints,   un atelier d'impression    photo n° 1107
01111
Ets Décofrance,  rue de la lys,   fabrique de papiers peints,   un atelier d'impression    photo n° 01111
01121
Ets Décofrance,  rue de la lys,   fabrique de papiers peints,   un atelier d'impression    photo n° 01121
01120
Ets Décofrance,  rue de la lys,   fabrique de papiers peints,   un atelier d'impression    photo n° 01120
01115
Ets Décofrance,  rue de la lys,   fabrique de papiers peints,   un atelier avec ouvrière rouleuse    photo n° 01115
01110
Ets Décofrance,  rue de la lys,   fabrique de papiers peints,   un atelier de roulage en petits rouleaux     photo n° 01110