:

Athlétisme

 

03702

 Coureurs en compétition au stade de l'Abattoir,

 rue des Frères Martel (actuellement école maternelle M.Curie).

(photo n° 3702)

 

L'athlétisme de grand'papa en 1940 ! 

 

C’était au début de la guerre 1939-1945, lors de cette période troublée par de tristes évènements, en « quarante » exactement, les jeunes commençaient à être privés de tout et notamment de loisirs.

A l’époque, il n’existait pas tant d’associations sportives qu’actuellement , le sport roi était le football ; il y avait la gymnastique et un club d’athlétisme que venait de former M. Aimé Bosteels, l’agent en douanes, entouré de quelques dévoués.

Une photo fut prise au cours d’une sérieuse séance d’entraînement sur la défunte piste en cendrée de l’Abattoir, qui fut le théâtre de tant de belles compétitions.

Pour applaudir les coureurs et l’arrivée de Paul Scheemacker devant A. Bouba, on peut apercevoir sur ce document les dirigeants MM. André Kindt, Aimé Bosteels (président), Arthur Turf (entraîneur), et Léon Denève.

 

30/7/2010.

Commentaire : Daniel Delafosse

 

00342

Inauguration de la piste du stade Hildevert Wancquet

 à Halluin, le 11 Septembre 1971 : 

par M. Albert Houte (Maire d'Halluin), M. Netta (Maire d'Oer - All.), M. Booghemans (Menin - Bel.),

ainsi que : Marcel Kindt (Adjoint aux sports), Marcel Decatoire, Antoine Delsalle,

Lucien Lécluse et sa fille Gerda tenant le "coussin".

(photo n° 342)

Ce Mercredi 30 Juin 2010, à 18 h 30,  se déroulera le 16ème Meeting International

d'Athlétisme d'Halluin. A cette occasion, faisons un petit tour en arrière : 

23 ans après l'inauguration de la piste en 1971, le stade Hildevert Wancquet d’Halluin

vivait un nouveau moment fort de son histoire... le  lundi 12 novembre 1994 :

La Piste Halluinoise d’Athlétisme « Jean Wadoux »

dédiée à l’ancien champion du demi-fond français.

Après plusieurs semaines de travaux, le grand public découvrait ce jour-là le nouvel anneau d’athlétisme de l’ancien stade, sous l’œil attentionné de Jean Wadoux, ancien champion du demi-fond français qui a accepté de donner son nom à la piste.

Une petite révolution pour l’athlétisme halluinois puisque les sportifs disposent maintenant de conditions idéales pour s’entraîner et la ville va pouvoir accueillir des compétitions de niveau national.

 

La nouvelle piste constitue également une aubaine pour la pratique du sport scolaire. Le coût global des travaux s’élève à 3.752.000 frs. Le financement a été rendu possible grâce aux subventions du Conseil Général et Régional.

400 mètres de polytan rouge flambant neuf, c’est beau ! Surtout quand on a connu le précédent revêtement en ferrolite qui, avait fait son temps et ne répondait plus aux exigences d’un sport qui connaît toujours un grand succès à Halluin.

En fait, il faut compter plus de 400 mètres, puisque la ligne droite, dotée de 8 couloirs (le tour complet se faisant sur 6), en fait 140.

 

D’autre part, les équipements annexes à la piste ont également été refaits : un sautoir à la perche, deux sautoirs en hauteur, une bande d’élan pour le javelot et une aire de lancer de poids du côté de l’entrée du stade ; de l’autre côté ont été installées la rivière de steeple, une seconde aire de lancer de poids et enfin une cage de lancer du disque et du marteau.

 

Tous ces aménagements font de la piste Jean Wadoux un équipement de pointe dans la région puisque l’ensemble est homologué pour accueillir des meetings de haut-niveau (jusque nationale B). Les performances de cette nouvelle piste sont comparables à celles du nouveau stade Charléty à Paris ou du stade Olympique de Munich !

 

A équipement exceptionnel, il fallait bien un parrain exceptionnel. Jean Wadoux ancien recordman d’Europe du 1.500 mètres et grand champion français a accepté de jouer ce rôle pas toujours facile à tenir, car donner son nom à un équipement sportif, c’est également être cité comme modèle auprès des jeunes.

 

Heureusement, la carrière exemplaire de Jean Wadoux, comme celle de son collègue Michel Bernard (qui a lui aussi donné son nom à une salle de sports à Halluin), s’inscrit dans un idéal sportif qui nous ramène à l’époque du sport pour le sport, une époque où on ne battait pas les records pour faire plaisir au sponsor, une époque où les produits anabolisants restaient rangés bien sagement dans les officines pharmaceutiques.

La nouvelle piste constitue également une opportunité nouvelle pour les écoles d’Halluin.

 

28/6/2010. 

Commentaire : Daniel Delafosse

00109
Equipe d'athlétisme de l'U.H. en 1950. (photo n°109)

02242
Equipe d'athlétisme en 1940 avant guerre. Le No 140: Léonard Debacker.

(photo n° 2242)

02241
Athétisme en 1944.

Léonard Debacker dossard 190.

(photo n° 2241)

02240
Athlétisme en 1944, 5000m au championnat de l'USS,

stade de l'ASTg (rue des Orions) Léonard Debacker (dossard 190) vainqueur.

(photo n° 2240)

02239
Un groupe de sportifs en 1921. Avec de g à d :

au 1er plan : Henri Vangenberghe,Nestor Debruyne,

Vanwynsberghe, et au 2ème plan :

Paul Denis, Smouters,Léonard Debacker, Phalempin.

(photo n° 2239)

00415
Le groupe sportif de l'athlétisme. On peut reconnaître sur cette photo: B.Descatoire,J.M.Gévaert,F.Mathys,C.Deroubaix,P.Thorez,A.Décatoire,Deleu,Saez,M.Depuyt,Deplaet,B.Gauquier,

G.Lécluse, G.Beyls, L.Lécluse, Nolf, ect...(photo n° 415)

06207

Section Athlétisme, au stade de l'abattoir, rue des frères Martel

(actuellement école maternelle)

avec ? , A.Bouba, ? , Duyck (photo n° 6207)

 

6157

Au stade de l'abattoir rue de Frères Martel.

Avec entr'autres : Mrs Bouba et Duyck.

(photo n° 6157)

 

10199 2 rp

C'était au stade du sport ouvrier , rue des frères Martel, (actuellement école Marie Curie),

le défilé des équipes. Vers l'année 1943 ?

Si vous disposez de cette information, vous pouvez l'ajouter à la rubrique commentaires de notre site.

(photo n° 10199-2-rp)

 

00387
course de vitesse. (photo n° 387)

 

00384

 course de fond (photo n° 384)

 

00252

Cross à l'Union Halluinoise, années 40/50 au stade de l'abattoir rue des Frères Martel. 

(photo n° 252)

 

03700

(photo n° 3700)

 

00388

le lancer de poids (photo n° 388)