:

Evénements politiques et sociaux majeurs

7242

Rassemblement du matin au centre de jeunesse au foyer

des combattants en 1943 - voir également photo no 0809-

(photo no 7242-ad)

 

 

Sur la Lys, certaines péniches ont fait leur choix,

en insérant le lion d'Halluin au drapeau belge...

(Photo DD 20152  n° P1170805)

 

... ce 31 Mars 2014 sous le pont de Menin (B).

(Photo DD 20153  n° P1170806)

 

Un nouveau Traité pour le territoire des Baraques... ?

 

Alors qu'aucune liste n'en a parlé lors de cette campagne municipale qui vient de s'achever...

Au sein du microcosme politique halluinois, il se mumure, depuis un certain temps, qu'une des premières mesures prises par la nouvelle Municipalité serait d'étudier avec la Ville de Menin (B), la possibilité de revoir le tracé entre les deux communes frontalières, afin que le quartier "Les Baraques" retrouve ses origines halluinoises !

 

Bien entendu, il faudra assurément plusieurs mois voire des années avant que les gouvernements français et belge entérinent ce projet, par la signature d'un nouveau traité, et le rétablissement du quartier "Les Baraques" au sein du territoire d'Halluin.

Cette nouvelle, si elle se concrétise, serait un véritable "tsunami économique" et le miracle tant espéré pour une relance véritable et durable du commerce local.

  

Si la population meninoise sera certainement partagée pour qu'un tel accord soit conclu, les premiers signes sont apparus, hier à la frontière, sur quelques péniches qui arboraient fièrement le drapeau belge.. rehaussé du fameux lion halluinois ! 

Est-ce un signe positif pour une solution pacifique et favorable à Halluin... Demain est un autre jour !

 

 

Rappel Historique... 

Quand les "Baraques"  étaient Halluinoises... 

 

Tous les Halluinois connaissent les Baraques à Menin (Belgique), on y vient de tout le Nord Pas-de-Calais. Savez-vous que le territoire des Baraques a longtemps été halluinois ? 

Ainsi l’église du bourg d’Halluin se trouvait dès 1101 dans ce qui est la rue de Mouscron et le château des seigneurs d’Hallewijn entre le rond-point de la rue de Mouscron et la Lys.

 

Halluin est française depuis le traité d’Aix-la-Chapelle en 1668. Le roi Louis XIV est reçu à Halluin en 1670, avec un arc de triomphe rue de Lille, gerbes de fleurs offertes par les jeunes halluinoises, etc. 

 En 1686, Louis XIV, qui s’est emparé de Menin, demande à Vauban d’y construire une citadelle. Pour cela il faut démembrer le territoire d’Halluin, afin de pouvoir installer un poste avancé sous forme de cornet.

 

L’église d’Halluin est démolie et reconstruite à la place de l’actuelle église Saint-Hilaire. Cent quarante propriétés sont déplacées et indemnisées. Des baraques en planche, seules constructions autorisées près d’une place forte, seront ensuite installées sur le territoire rasé. 

Notons quelques noms de familles déplacées : Ghesquière, Lehoucq, Vandendriessche, Marhem, Mahieu Maertens, Delvoye Libert, Deleporte, Delaousse, Delaoutre, Lemaistre, Bataille, Ketele, Sint Venant, Vuylsteke, Lambelin, Mille, Lecomte, Danset, Roussel, Vanoverschelde, Odou. Le reste du bourg, non démembré, sera désigné par Vieux Bourg, et le nouveau centre par Bourg.

 

Ce n’est pas fini, car en 1779, le traité des limites entre la France et l’Autriche donne un  nouveau morceau d’Halluin à Menin, afin de permettre d’établir la chaussée Menin-Mouscron. Il est d’abord appelé Halluin-Nord, puis Hameau du Cornet. 

Le seigneur et baron d’Halluin est alors le duc d’Orléans. Son fils deviendra roi des Français en 1830, sous le nom de Louis-Philippe.  

Le tracé actuel de la frontière a été établi lors du Traité de Courtrai le 28 mars 1820. L'État français et le Royaume des Pays-Bas consentent alors à ce que la Lys appartienne aux deux états depuis d'Armentières à Menin. 

 

1/4/2014

Commentaire et Photos : Daniel Delafosse 

 

 

 Le Poste frontière de Reckem (B) en 1992.

(Photo Mairie DD 20060  n° Img 380)

 

C’était un passage obligé pour tout métropolitain qui se rend en Belgique. Le poste frontière Reckem-Ferrain sur l’A22 et l’E17 (Lille-Gand) a été démoli en Février 2014.

Appartenant à la région flamande, le site de quinze hectares avait une capacité de 116 voitures et 200 camions. Les bâtiments étaient à l’abandon depuis la fin des contrôles systématiques en 1993.

Dix millions de conducteurs y passent chaque année.

 

10/3/2014.

 

10375

Nous sommes en 1988, le groupe de l'USGH, Union pour la Sécurité et la Gestion d'Halluin, est réunie à la Bonne Franquette, autour de Didier Desprez-maire-

(photo n° RP 10375-2)

 

Lundi 16 Décembre 2013 - Aux Invalides :

En présence de François Hollande

Président de la République.

 

Remise de la Légion d'Honneur par le Président de la République.

(Photo DD 19309  n° P1150613)

 

(Photo DD 19310  n° P1150614)

 

Hommage de la Nation

aux 2 soldats tués en Centrafrique.

 

(Photo DD 19311  n° P1150616)

 

(Photo DD 19312  n° P1150618)

 

(Photo DD 19313  n° P1150619) 

16/12/2013

Photos : Daniel Delafosse

 

 

(Pour un agrandissement, cliquez sur le titre principal ci-dessus).

Nelson Mandela (1918 - 2013).

(Photo DD 19276  n° P1150427)

 

"Je ne suis pas né avec une faim de liberté. Je suis né libre - libre de toutes les façons que je pouvais connaître. Libre de courir dans les champs près de la hutte de ma mère, libre de nager dans le ruisseau clair qui traversait mon village, libre de faire griller du maïs sous les étoiles et de monter sur le dos large des boeufs au pas lent (...) Ce n'est que lorsque j'ai appris que la liberté de mon enfance n'était qu'une illusion, qu'on m'avait déjà pris ma liberté, que j'ai commencé à avoir faim d'elle." (Autobiographie). 

 

La Reconnaissance de l'Humanité entière,

à Nelson Mandela 2/2 (1918 - 2013).

 

 

 Drapeau de l'Afrique du Sud.

(Photo DD 19275  n° P1150438) 

 

"J'ai lutté contre la domination blanche et j'ai lutté contre la domination noire. Mon idéal le plus cher a été celui d'une société libre et démocratique dans laquelle tous vivraient en harmonie avec des chances égales. J'espère vivre assez longtemps pour l'atteindre. Mais si cela est nécessaire, c'est un idéal pour lequel je suis prêt à mourir." (présentant sa défense lors du procès de Rivonia qui allait le condamner à la prison à vie en 1964).

 

 

A gauche, le Président Nelson Mandela et le Capitaine des Springboks

brandissant la Coupe du Monde de Rugby - 1995.

(Photo DD 19278  n° P1150428)

 

"Je savais parfaitement que l'oppresseur doit être libéré tout comme l'opprimé. Un homme qui prive un autre homme de sa liberté est prisonnier de sa haine, il est enfermé derrière les barreaux de ses préjugés et de l'étroitesse d'esprit (...) Quand j'ai franchi les portes de la prison telle était ma mission : libérer à la fois l'opprimé et l'oppresseur." (Autobiographie). 

 

Johnny Clegg (With Nelson Mandela) - Asimbonanga - 1999.

http://www.youtube.com/watch?v=BGS7SpI7obY

 

 "Madiba"... Nelson Mandela se recueille dans son ancienne cellule.

(Photo DD 19277  n° P1150429)

 

Simple Minds “Mandela Day”

ttp://www.youtube.com/watch?v=_1u5gSW68zU 

 

9/12/2013

Photos : Daniel Delafosse  

 

 

 

Le symbole de la lutte contre l'Apartheid...

(Photo DD 19352  n° P1150381)

 

Nelson Mandela (1918 -2013)

(Photo DD 19260  n° P1150373)

 

 Nelson Mandela 1/2 - Hommage (1918 - 2013).

 

Le 11 février 1990, le plus ancien prisonnier politique du monde retrouve la liberté. Devenu un symbole de la lutte contre la discrimination raciale, Nelson Mandela quitte sa prison après 27 ans de captivité.

Nelson Mandela devient alors le principal négociateur de la transition vers la fin de la domination blanche en Afrique du Sud. Avec Frederik De Klerk, dernier chef d’Etat du régime d’apartheid, il reçoit le prix Nobel de la paix en 1993, avant de devenir le premier président noir de son pays de 1994 à 1999.   

 

 

Hommage de la France... Drapeau en berne au Palais de l'Elysée.

(Photo DD 19251  n° P1150370)

 

Sommet franco-africain à Paris - 6 Décembre 2013.

(Photo DD 19250  n° P1150367)

 

Nelson Mandela... Président de l'Afrique du Sud de 1994 à 1999.

(Photo DD 19253  n° P1150374)

 

 

L'acteur Morgan Freeman interprète la vie de Nelson Mandela

dans le film "Invictus" de Clint Eastwood en 2009.

(Photo DD 19254  n° P1150379) 

 

Nelson Mandela lors de la finale de la Coupe du Monde de Rugby en 1995.

(Photo DD 19258  n° P1150375)

 

 

une scène du film "Invictus" en 2009... ou la finale gagnée 

par les Springboks face aux All Blacks en 1995.

(Photo DD 19255  n° P1150390) 

 

Les deux acteurs principaux du film "Invictus"  : Matt Damon et Morgan Freeman.

(Photo DD 19256  n° P1150394)

 

Interprétation remarquable de Morgan Freeman dans le rôle de Nelson Mandela.

(Photo DD 1929  n° P1150397)

 

 

Dédicace de Morgan Freeman à un Halluinois - Festival de Cannes en 2000.

(Photo DD 19257  n° Img 375)

 

L'éternel sourire de Nelson Mandela.

(Photo DD 19261  n° P1150369)

 

6/12/2013

Photos : Daniel Delafosse 

 

 

  Le 20 Janvier 1961, sous les yeux de sa femme, Jacqueline (à gauche, portant une toque grise) John F. Kennedy, élu président des Etats-Unis d'Amérique à l'âge de 43 ans, prête serment devant Earl Warren, le président de la Cour suprême. Derrière Kennedy se tient le vice-président, Lyndon Johnson. L'ancien président, Dwight Eisenhower (portant une écharpe blanche, à gauche), ainsi que l'ancien vice-président, Richar Nixon, assistent aussi à la cérémonie.

(Photo x DD 19123  n° Img 279)

 

John Fitzgerald Kennedy :

Assassiné le 22 Novembre 1963... 

Il y a 50 ans ! - 2013.

 

John et Jackie Kennedy arrivent à l'aéroport de Dallas.

(Photo DD 19124  n° P1140903)

 

Le vendredi 22 Novembre 1963 à 11h40, le président John Kennedy et la première dame des Etats-Unis descendent de l'avion présidentiel à l'aéroport de Dallas (Texas).

 

Le cortège officiel parcourt la ville texane...

(Photo DD 19120  n° P1140856)

 

Le couple présidentiel traverse la ville en compagnie du Gouverneur du Texas John Connally et de sa femme, dans la Lincoln noire découverte... car il faisait un soleil éclatant.   

 

(Photo DD 19121  n° P1140857)

 

Quelques minutes avant la tragédie...

(Photo DD  19125  n° P1140897)

 

Arrivé au Dealy Plaza, des coups de fusils retentissent. Le président est touché à la tête et le gouverneur semble blessé... 

 

La 1ère balle vient d'atteindre J.F. Kennedy.

(Photo DD  19122  n° P1140859)

 

On venait de tirer sur le président, sous les yeux de centaines de personnes venues l'acclamer et des caméras de télévision. A 13h, les médias annonçaient officiellement que le président John F. Kennedy avait succombé à ses blessures.

 

Lors de son arrestation : Lee Harvey Oswald, 24 ans...

reconnu comme l'assassin selon l'enquête officielle.

(Photo DD 19126  n° P1140896)

 

Funérailles Nationales de J.F. Kennedy  - 25 Novembre 1963.

La France étant représentée par le Général de Gaulle.

(Photo 18793  n° P1140861)

 

Lors de son discours d'investiture, le 20 Janvier 1961,

John F. Kennedy, devenu le 35ème président des Etats-Unis d'Amérique,

prononcera cette phrase devenue célèbre :

 

..."ne demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous,

mais bien ce que vous pouvez faire pour votre pays".

 

Au cimetière d'Arlington, ce 20 Novembre 2013 :

Le président Barack Obama et son épouse Michelle, Bill et Hillary Clinton

devant la tombe de John Fitzgerald Kennedy.

(Photo DD 19127  n° P1140893)

 

50 ans après cette journée du 22 Novembre 1963, il s'est écrit 40.000 livres

sur John Fitzgerald Kennedy depuis sa mort.

 

En Novembre 2013, sa fille Caroline Kennedy vient d'être nommée

nouvel ambassadeur américain au Japon.

 

20/11/2013

Commentaire et Photos : Daniel Delafosse

 

 

 

 

Statue offerte par la ville jumelée Kocevje (slovènie) - Octobre 2013.

(Photo DD 18604  n° P1140133)

  

Jumelage Halluin et Kocevje (Slovénie)... en 2013.

  

Le 27 Septembre 2013, Jean-Luc Deroo Maire d'Halluin a inauguré la statue représentative d'un ours slovène, en présence de Vladimir Prebilic maire et d'une délégation de Kocevje, ville slovène (20.000 habitants également) jumelée avec Halluin depuis le 9 Décembre 2000.

Cette statue a été sculptée par un artiste autodidacte des environs de Kocevje, Mattja Kobola. De son côté, le maire d'Halluin a offert à son homologue le portrait de la statue, réalisé par le peintre halluinois Christian Chibout.

 

 

Face à la Mairie, l'ours slovène installé par les services municipaux d'Halluin - Octobre 2013.

(Photo DD 18605  n° P1140134)

 

Le 9 Décembre 2000 : Signature du Jumelage entre Halluin et Kocevje (Slovénie).

(Photo DD 18606  n° P1140135) 

 

La statue à "L'espace François Mitterrand" de la Mairie d'Halluin - Octobre 2013.

(Photo DD 18607  n° P1140136)

 

11/10/2013.

Commentaire et Photos : Daniel Delafosse

 

 

Beffroi de Menin (Belgique) - Décembre 2011.

(Photo DD 18495  n° P1030427)

 

 Eglise de Menin B. (centre) - Décembre 2011.

(Photo DD 18494  n° P1030426)

 

Le Flamand : Langue officielle... 

pour l'Administration de Menin (B) en 2013.

 

La nouvelle bourgmestre de Menin (Belgique), nommée depuis janvier 2013, a décidé d'appliquer la loi belge : Désormais l'Administration de Menin (ville frontière avec Halluin) parlera en flamand... Le français est donc interdit dans les administrations de la ville voisine.

 

Une loi de 1996 stipule que les deux grandes régions sont unilingues. Les communes de Flandre sont administrées en néerlandais, celles de Wallonie en français. Rappelons que le français est parlé par au moins 40 % de la population meninoise, et près de 2120 citoyens français ou francophones résident actuellement dans cette ville frontalière de 32 000 habitants, très connue pour son quartier "Les Baraques". 

 

Future Place Jacques Delors, rue de la Lys Halluin - Mai 2013.

(Photo DD 18496  n° P1100212)

 

Le journal de France 2 - 20 H en a parlé ce 5 septembre 2013, avec une vue de la future place Delors, au début du sujet consacré à la décision de l'Administration Municipale de Menin (B).

 

Reportage France 2 (Journal 20h) du 5 septembre 2013.

(Photo DD 18497  n° p1130954)

 

9/9/2013.

Commentaire et Photos : Daniel Delafosse